Votre portail francophone dédié à la Ligue Nationale de Hockey
Mis à jour quotidiennement
Revenir à l'index du dico


Remarque: Le Dictionnaire NHLfr est une propriété de l'équipe NHLfr, et toute reproduction partielle ou totale de son contenu, sans autorisation, est strictement interdite.




A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Cliquez sur la lettre désirée pour accéder aux définitions.





Backchecking: Traduction: "Repli défensif". Lorsqu'un attaquant revient dans sa zone défensive, en vue de mettre en échec un adversaire pour récupérer la possession du palet, ou pour qu'il n'ait pas la possibilité de marquer.

Backhand: Traduction: "Revers". Un tir ou une passe faite à partir du revers de la palette, geste réalisé souvent lorsque le joueur est dos au but.

Backhand pass: Traduction: "Passe du revers". Désigne une passe effectuée avec le revers de la lame de la crosse.

Backhand shot: Traduction littérale: "Tir du revers". Il s'agit d'un tir fait à partir du revers de la crosse. Il est réalisé lorsque le joueur est contraint de décrocher un tir à l'opposé de son coup droit, c'est à dire dans le sens contraire de la courbure de sa palette. Ce tir est souvent exécuté lors d'un virage devant la cage

Backliner: Un des termes employés pour désigner un défenseur (cf. "Blueliner" ou "Defenseman").

Backup (goalkeeper): Traduction: "Remplaçant" ou "substitut" ou "auxiliaire". Il s'agit du gardien remplaçant d'une équipe, devant être en uniforme à chaque rencontre.
Petite anecdote: Ce ne fut que lors de la saison 1965-1966 que la Ligue instaura la règle suivante: "Chaque équipe doit présenter 2 gardiens en uniforme, à chaque rencontre". Auparavant, il n'y avait qu'un seul gardien en tenue par équipe et par rencontre.

Backward pass: Traduction: "Passe arrière". Passe utile notamment en phase offensive, pour tenter de tromper le gardien et la défense adverse.

Bench minor (pénalité): Traduction: "Pénalité de banc mineure". Désigne une pénalité infligée à l'équipe, et non pas à un seul joueur, suite à l'infraction d'une règle (exemple: "Too many men on the ice"). La pénalité est infligée à un joueur au choix excepté le gardien, désigné par l'entraîneur. Il s'agit bien d'un type de pénalité mineure (cf. "minor penalty"), de 2 minutes.

Between the pipes: Traduction littérale: "Entre les poteaux". Expression trés utilisée désignant la position du gardien, entre les deux poteaux (cf. "Pipe").

Biscuit: Terme familier pour désigner le palet (cf. "Puck" pour en savoir plus). Ce terme est trés utilisé par les commentateurs sportifs, et on pense que c' est un journaliste sportif qui a utilisé le terme "biscuit" pour la première fois, dans les années 40. A noter que dans la langue française, le biscuit désigne le bouclier du gardien (cf. "blocker").

Blade of skate: Désigne la lame du patin. Elle doit être régulièrement affûtée (cf. "Sharpening of blade") pour une meilleure efficacité.

Blade of stick: Désigne la lame de la crosse, autrement appelée "palette".

Blind pass: Traduction: "Passe aveugle" ou "passe à l'aveuglette". Désigne une phase de jeu où le passeur ne regarde pas, au moment de la passe, vers qui il envoie le palet.

Blocked shot: Traduction: "Lancer bloqué" ou "tir bloqué". Un tir qui n'a pas atteint les buts, car il a été bloqué par un joueur de champ, ce dernier utilisant tout son corps pour arrêter le palet.

Blueliner: Un des termes employé pour désigner un défenseur (cf. "Backliner").

Blocker (blocking glove): Traduction: "Bouclier" ou "biscuit". Désigne le gant et coussinet avec lequel le gardien porte sa crosse. Nommé comme tel car il s'agit d'une surface plate, large et rigide qui permet au gardien d'arrêter les tirs.
Petite anecdote: C'est le gardien Emile Francis, surnommé "le chat", qui introduisit le bouclier en LNH (ainsi que la mitaine: cf. "Catching glove"). Il décida d'attacher, à l'aide de ruban adhésif, une pièce de caoutchouc au gant de la main qui tenait la crosse. Le bouclier venait de naitre en LNH, sous sa forme la plus primitive certes...Trés vite, cet assemblage rudimentaire se transforma en gant entièrement en cuir, rembourré avec du feutre ou de l'éponge, puis fabriqué en plexiglas.

Blue Line: Traduction: "Ligne bleue". Il existe 2 lignes bleues sur la glace qui délimitent 3 zones. La zone offensive, la zone défensive et la zone neutre. A noter que les lignes de but sont peintes en rouge et se trouvent à hauteur des buts. La ligne bleue se trouve à 18,3 mètres (60 feet) de la ligne de but et doit avoir une épaisseur de 30,5 cm (12 inches). La ligne bleue est scrutée de près par les juges de lignes (cf. "Linesmen) pour voir les hors-jeu éventuels (cf. "Offside").
Petite anecdote: La ligne bleue a fait son apparition en LNH pour la première fois, lors de la saison 1918-1919.

Boarding (pénalité): Traduction: "Charge contre la bande" ou "charge contre la balustrade". Il s'agit d'une pénalité sifflée lorsque la mise en échec contre la bande d'un joueur sur un autre est jugée trop violente, et notamment lorsqu'elle est réalisée par derrière. Si le joueur mis en échec contracte une blessure à la tête ou au visage, l'arbitre sifflera une pénalité majeure (cf. "Major penalty") et une pénalité de méconduite pour le match (cf. "Game misconduct" pour en savoir plus).

Boards: Traduction littérale: "Bande" ou "balustrade" ou "rampe". Il s'agit de la bordure, faite en bois ou en fibre de verre, qui entoure et délimite la patinoire. Elle ne doit pas dépasser 1,22 mètres de haut par rapport à la surface de la glace. Elle est surmontée d'une vitre de protection fabriquée en verre sécurisé, en plexiglas.

Bodycheck: Traduction: "Mise en échec avec le corps". L'action d'utiliser son propre corps pour entraver un autre joueur, le bloquer ou le percuter. Légal lorsque le joueur mis en échec est en possession du palet ou est le dernier à l'avoir touché.

Box: Formation adoptée par une équipe, étant en situation d'infériorité numérique, qui reste campée dans sa propre zone. Terme employé également comme diminutif pour désigner le banc des pénalités (cf. "Penalty box").

Breakaway: Traduction: "Echappée". Une phase de jeu durant laquelle le porteur du palet se déplace tout seul vers le gardien adverse (en un contre un). Il s'agit d'une échappée au cours de laquelle le joueur laisse derrière lui ses adversaires et ses coéquipiers.

Breaking pass: Terme utilisé pour désigner une passe effectuée vers un coéquipier tentant une échappée.

Breakout: Phase de jeu durant laquelle une équipe sort le palet de sa zone d'extrémité pour pénétrer dans la zone offensive.

Breast Protector: Désigne le plastron porté par le gardien de but et les défenseurs. Il est employé pour protéger les côtes et la colonne vertébrale notamment. Se dit aussi "Chest pad".

Broken stick (pénalité): Traduction: "Jeu avec une crosse brisée". Pénalité sifflée lorsqu'un joueur continue de jouer alors qu'il vient de briser sa crosse. Il a cependant le droit de rester sur la glace à condition qu'il jette sa crosse au sol. Le patineur sans crosse peut alors en reçevoir une de la part des joueurs de son équipe sur le banc, ou de la part d'un coéquipier sur la glace.

Butt-ending (pénalité): Traduction: "Frappe du bout du manche de la crosse". Pénalité sifflée lorsqu'un joueur frappe un adversaire avec le bout du manche de la crosse. Tout joueur qui tente d'effectuer ce geste contre un adversaire reçoit une pénalité mineure double (cf. "Double minor"). Tout joueur qui réalise cette faute et tente de blesser un adversaire reçoit une pénalité majeure, et une méconduite de partie. Tout joueur qui blesse un adversaire en effectuant cette faute doit purger une pénalité de match (cf. "Match penalty").

Butterfly (goalie): Traduction littérale: "Papillon". Désigne un style, une position de gardien, pendant laquelle il garde ses genoux collés, et les jambières légèrement écartées. Ce style permet au gardien de tomber à genoux trés vite pour réaliser un arrêt, puis de se redresser extrêmement vite.
Petite anecdote: Glenn Hall est considéré par beaucoup comme le pionnier du style papillon, utilisé aujourd'hui par tous les gardiens de but. Il a notamment remporté 3 trophées Vézina, joué pour les Red Wings de Détroit, les Blackhawks de Chicago avec qui il a remporté la Coupe Stanley, et pour les Blues de Saint Louis, mais il a surtout gravé nos esprits par ses 502 matchs joués consécutivement en LNH et sans masque s'il vous plait...Un record qui n'est pas prêt d'être battu!




A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z



Google    


Votez pour ce site au Weborama
NHLfr Version 2.1 - Optimisé IE 5, NS 4.7, Mozilla 1.2 et 32 bits (couleurs)
Copyright © 2000-2002 The Godfather & Jebs - Tous droits réservés